BDSM

Domination, Soumission:

Idéalement placé pour signifier la relation de domination / soumission est le cœur de la relation, à la fois le moteur fondamental sans lequel rien n'est possible. C'est dans le domaine pur des choses de l'esprit. Règne est au-dessus de l'autre, non pas comme un dictateur hyst&eacut...

Domination, Soumission:

Idéalement placé pour signifier la relation de domination / soumission est le cœur de la relation, à la fois le moteur fondamental sans lequel rien n'est possible. C'est dans le domaine pur des choses de l'esprit. Règne est au-dessus de l'autre, non pas comme un dictateur hystérique ou un bourreau sanguinaire, mais par la force de son esprit, par son contrôle de la situation. Se soumettre, c'est de donner à l'autre les clés de son corps et de son esprit pour ne pas devenir un pantin désarticulé, mais d'apprendre à marcher et à se libérer. La domination est alors l'art de guider le ou la soumise, le pousser à donner le meilleur de ce qu'il a en lui pour le conduire inconsciemment où il veut aller. L'offre est l'acceptation de la puissance libératrice de l'autre.

Détails

BDSM Il y a 229 produits.

Sous-catégories

  • MASQUES ET CAGOULES

    L'utilisation des masques et cagoules sont tres populaire. Elle serve principalement de contrainte visuel, auditive et bucale. Elle serve également a cacher sont identité s'il a lieu.

  • COLLIERS

    En BDSM, porter un collier signifie généralement que le porteur est le soumis(e). Beaucoup soumis et soumise portent un collier pour montrer leur statut et de l'engagement. Il peut être utilisé pour représenter la relation entre le dominant (e) et le soumis(e). Peu de soumis(e) portent leurs colliers à tout moment. La plupart les portent leurs colliers (en signe symbolique) ". Souvent, ils portent un collier de bracelet en ou tout ce qui est plus silencieux que le collier "réel". Il n'est pas rare pour le ou la soumise portent des colliers pour différentes occasions. Certains colliers peuvent être verrouillés; par conséquent, le ou la dominante peut le retirer. Mettre un collier sur son partenaire peut donner le signal de départ pour le début d'un jeu de rôle sexuel. Le port du collier peut exprimer la dévotion du sujet a son Maître ou sa Maîtresse. Pour le sujet le fait de porter un collier peut être un geste symbolique de confiance qu'il apporte a celle ou celui-ci.

  • BONDAGES

    Le bondage est une pratique sadomasochiste qui consiste à attacher son partenaire dans le cadre d'une relation érotique ou sexuelle. Le bondage s'appuie sur un certain nombre de fantasmes qu'il met en scène, et qui peuvent se référer à des supplices anciens, tels que les techniques de ligotage utilisées au Japon (hojōjutsu), ou tels que les différentes formes de crucifiement. Outre les cordes permettant de ligoter son partenaire, le bondage fait appel à toutes sortes de moyens de contrainte. On peut notamment citer les corsets, les sacs d'enfermement, les combinaisons de latex, les camisoles, minerves et autres carcans... Certaines précautions dans leur mise en œuvre sont à respecter pour éviter des risques d'accident.

  • BAILLONS

    Un bâillon est souvent porté durant les activités de bondage et jeux de rôles sadomasochistes. Les bâillons sont habituellement associés aux jeux de rôles qui incluent le bondage, mais ce n'est pas nécessairement le cas. La personne portant un bâillon est référencé en tant que partenaire soumis, alors que le partenaire qui n'en porte aucun est le partenaire dominant.

    Les individus portent un bâillon pour plusieurs raisons. Les personnes dérivent de la sexualité au bâillon, aussi bien pour un rôle dominant que soumis. Une fois ajouté aux autres restrictions physiques, le port d'un bâillon peut intensifier les sens tels que la peur et l'anxiété durant une scène BDSM, en privant tout type de paroles et augmentant ainsi les activités sexuelles. Certains individus apprécient la sensation de soumission vis-à-vis d'une autre personne durant une activité.

    Pour d'autres individus, le bâillon possède des connotations de punition et de contrôle, et peut cependant être utilisé sous forme d'humiliation. Certains considèrent que porter un bâillon sans restriction est un acte d'humiliation. Certains fétichistes sont sexuellement attirés par le bruit que produit le bâillon lorsqu'un individu bâillonné tente de parler, ou par la vue d'une personne incontrôlable.

  • FOUETS ET CRAVACHES

    Dans les relations BDSM ou érotiques, la flagellation est un fort symbole de domination pour celui qui l’exécute. Elle est presque toujours pratiquée de façon légère, de manière à ne pas blesser gravement le partenaire qui reçoit les coups. La flagellation débute lorsque le partenaire dominant distribue les coups au partenaire dominé stimulant ainsi les endorphines du corps en réponse à la douleur [réf. nécessaire].

    Le partenaire flagellé tient le rôle de soumis. Il offre les parties de son corps que lui « réclame » son « maître ». L’excitation sexuelle associée à la situation met en jeu l’exhibitionnisme, le voyeurisme, le fétichisme et le sadomasochisme. La stimulation physique judicieusement dosée de certaines zones (seins (avec précaution), fesses, périnée, sexe, etc.) peut conduire certaines personnes à l’orgasme. Cependant, les parties vulnérables du corps telles que l’abdomen, les reins, et le visage sont strictement à éviter. Une flagellation intense peut laisser quelques traces mais ne coupe typiquement pas ou ne laisse aucune marque permanente.

    Parfois la personne soumise peut être attachée (menottes, bondage, et quelquefois sur du mobilier très spécial (cheval d’arçon, croix de saint André, etc., sachant que l’ambiance fait souvent partie intégrante de la « cérémonie »).

  • POIGNETS ET CHAINES

    Dans le contexte du bondage, un accessoire de contrainte est un accessoire qui permet de réduire la mobilité du corps d'une personne ou de lui interdire de se déplacer.

    Les accessoires de contrainte sont nombreux et variés. Outre les cordes utilisées , d'autres accessoires sont également très présents. Sans chercher à être exhaustif, on peut citer les classiques corsets (qui peuvent être en fer dans ce contexte), les combinaisons de latex, les monogants, les camisoles (y compris les véritables camisoles psychiatriques de toile écrue), ou encore les minerves.

    Parmi les accessoires qui entravent le déplacement on retrouve les sacs d'enfermement, les vacuum beds, les suspensions et les cages.

  • PINCES A SEINS

    Une pince à sein est un jouet sexuel utilisé pour stimuler les tétons en y appliquant une pression plus ou moins importante. Son effet principal est de restreindre la circulation du sang dans les tétons. Ces pinces sont souvent utilisées dans les activités BDSM, par les hommes et les femmes. Certains poids peuvent être utilisés. Ceux-ci découragent les personnes pincées de trop bouger (par exemple, sauter lors d'une fessée érotique), cependant le fait que le poids puisse balancer et augmenter la douleur peut également faire partie du jeu.

  • CEINTURES DE CHASTETÉ

    Dans le cadre de ces pratiques, la femme pourra demander, ou se voir imposer, le port d'une ceinture de chasteté. Ces dispositifs étant généralement verrouillés par un cadenas, celui ou celle qui en détient la clé est appelé Keyholder. La femme se trouve alors, de fait, placé dans une situation de soumission vis-à-vis du Keyholder. Celui-ci exige habituellement l'obéissance et le respect de règles précises comme condition de libération temporaire ou définitive.

  • CAGES DE CHASTETÉS

    Ces dispositifs étant généralement verrouillés par un cadenas, celui ou celle qui en détient la clé est appelé Keyholder. L'homme se trouve alors, de fait, placé dans une situation de soumission vis-à-vis du Keyholder. Celui-ci exige habituellement l'obéissance et le respect de règles précises comme condition de libération temporaire ou définitive.

  • PLAISIR URÉTRAL

    Certain homme éprouve une jouissance a utilisé certain objet urétral. Il y trouverons leurs comptes dans cette catégorie.

  • PLUG ANAL

    Le plug est utilisé comme jouet sexuel dans l'objectif d'une stimulation locale anale ou vaginale, ou plus largement une stimulation psychologique dans le cadre du BDSM. L'objet est parfois utilisé comme un godemichet afin d'effectuer des allées et venues stimulantes.

    Les dimensions d'un plug sont plus ou moins adaptées au vagin. Le plug peut aussi être employé pour la dilatation dans le cadre de la pratique de la sodomie ou du fist anal.

    Une autre utilisation d'un plug peut consister, pour la personne qui le porte, à le conserver pendant qu'elle s'adonne à d'autres activités, voire en présence d'autrui, en tentant d'éprouver du plaisir sans que cela ne se voie.

  • COCKRING
  • ENSEMBLE DE DEPART

    Vous trouverez ici des ensembles de départ complet pour les dominants, dominés.

  • AUTRES

    Cette section vous offres d'autres articles liés au bdsm...

par page
Résultats 1 - 24 sur 229.
Résultats 1 - 24 sur 229.